Communiqué :l’ approche genre

Communiqué

 

 

Le Réseau marocain euro-méditerranéen des Organisations non gouvernementale, Enregistre " avec beaucoup d’intérêt la relance du partenariat entre le Maroc avec les pays du voisinage Euro-méditerranéen et la volonté bilatérale de la continuité du programme d’appui à la mise en œuvre du plan gouvernemental pour l’égalité pour améliorer les conditions de promotion d’égalité et d’équité entre les femmes et les hommes.

 

Notre réseau a fait de cette approche l'un des grands chantiers de son action comme en témoigne son inscription parmi les huit thématiques qui ont constitué l'axe central des rencontres avec la société civile que nous avons organisées dans plusieurs régions du Maroc. Aussi, nos contacts et concertations avec nos partenaires européens, officiels et non officiels, se sont-ils souvent basés sur la nécessité de libérer les énergies de la moitié de la société pour qu'elle soit un acteur agissant dans le processus de développement.

 

La nouvelle Constitution a insisté, dans l'article 19,sur l'insertion de la femme dans tous les aspects de la vie et la facilitation de son accès aux postes de responsabilité. 

 

Un an après son entrée en vigueur, le réseau marocain euro-méditerranéen des ONG constate, non sans déception, une sorte de réticence en ce qui concerne la mise en application de son contenu concernant la représentativité de la femme. Il n'est pas normal, en effet, que le gouvernement compte une seule femme dans sa composition. 

 

Nous saluons, dans ce cadre, la déclaration du ministre de la Fonction publique sur l'augmentation de la représentativité de la femme de..à..et nous considérons que c'est un pas dans la bonne direction.

 

De même, le réseau considère que le don de l'Union européenne octroyé au Maroc pour promouvoir cette représentativité est à même de permettre des avancées dans ce domaine. Les intérêts communs et les considérations historiques et géographiques imposent aux deux parties de mettre en place des bases solides pour le partenariat et le bon voisinage.

 

Aussi, les dispositions de l'accord sur le statut avancé, ont-elles insisté sur le respect des droits fondamentaux et de la pleine citoyenneté. Pour ce faire, le réseau insiste, une fois de plus, sur la nécessité d'aller de l'avant en appliquant les dispositions de la nouvelle Constitution et les accords internationaux, tout en levant les réserves sur certains traités pour que le Maroc puisse définitivement de s'inscrire dans le registre des nations démocratiques.

 

 

Réseau Marocain Euromed des ONGs

 

 

Avec le soutien de la délégation de la commission  européenne à Rabat
La délégation de la commission européenne à Rabat n’assume aucune responsabilité du contenu de ce site