Communiqué : Politique de voisignage Maroc-UE

Communiqué

 

Les relations Maroc/Union Européenne continuent, malgré un contexte difficile, leur évolution : après l’acquisition du « statut avancé » (2008), le Maroc a signé avec l’Union européenne, en 2013, la déclaration conjointe du partenariat pour la mobilité ; les deux parties ont également signé et adopté l’accord de pêche, le Plan d'action de Politique Européenne de voisinage (PEV) pour la période 2013-2017, et entamé des négociations pour un accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA).

Ainsi, dans une conjoncture marquée particulièrement par les difficultés de la PEV ( au Maroc notamment avec les nouvelles dispositions prévoyant de modifier le régime des prix d’accès des légumes et fruits marocains à l’UE, en Ukraine et en Algérie), les mutations que connait la région (le « printemps arabe » et ses conséquences), et les résultats des élections du parlement européen, le Réseau Euromed des ONG marocaines envisage de lancer ses concertations afin de déterminer les grandes lignes de son 5èmeRapport de suivi de la PEV sur l’exercice de l’année 2013 (après ceux de 2007 -2009-2010 et 2012), qui reflète les appréciations de la société civile sur la mise en œuvre du Plan d’action Maroc-UE.

 En ce sens, fidèle à son approche participative, le Réseau Euromed des ONG marocaines lance un appel aux associations de la société civile de l’ensemble des régions et provinces du royaume actives dans les différents domaines (droits humains, des femmes, des jeunes, de culture, d’environnement…), aux centrales syndicales, aux associations professionnelles, au CNDH, au CESE, à la délégation UE à Rabat, aux institutions publiques , et aux départements ministériels, afin qu’ils apportent leur contribution à l’élaboration de ce rapport de suivi.

Le rapport sera articulé autour des 4 axes suivants :

- Les droits fondamentaux : politiques, sociaux, économiques, culturels, droit à la mobilité (dans l’espace de l’UE), droits de l’homme, droits de la femme, liberté d’expression, droits des handicapés, droits des prisonniers droits de l’enfant

- Le libre-échange : alors que le Maroc s’apprête à entamer le 5ème round des négociations de l’ALECA, en septembre prochain, il n’est pas inutile de signaler qu’il est signataire d’accords de libre-échange (ALE) avec 55 pays, et qu’il enregistre un déficit commercial avec tous les pays avec lesquels il dispose d’ALE, à l’exception de la zone de l'Association européenne de libre-échange. D’où l’intérêt de se pencher sur l’impact de ces ALE sur le Maroc, économiquement, mais aussi socialement.

- Les jeunes : éducation-formation, emploi, culture

- L’environnement : sensibilisation aux questions écologiques et prise en compte de l’écologie dans les politiques publiques et par les partenaires de l’UE

 

Par cette contribution, le Réseau Euromed entend devenir un réel partenaire du Plan d’action de la PEV Maroc-UE, un partenaire dont les avis sont pris en compte dans l’évaluation et la mise en œuvre de ce plan d’action etsachant que la Constitution de 2011 entend promouvoir activement la contribution de la société civile à l’élaboration, à la mise en œuvre et à l’évaluation des politiques publiques et considère celle-ci comme acteur majeur de l’édification de la démocratie participative.

 

Cette concertation s’effectuera le 18 septembre 2014 à Casablanca et la date limite de réception des contributions est fixée au 17 octobre de la même année.

 

Avec le soutien de la délégation de la commission  européenne à Rabat
La délégation de la commission européenne à Rabat n’assume aucune responsabilité du contenu de ce site