communiqué de presse

Réseau Maroc Euromed des ONGs / Communiqué de presse

  

Un préjudiciable arrêt de la Cour européenne sur le voile intégral La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a rendu, le 1er juillet, un arrêté validant l’interdiction générale du port du voile intégral dans l’espace public. Le jugement a été prononcé par la Cour siégeant en Grande Chambre, ce qui signifie qu’aucun recours n’est possible. 

 

C’est une femme française qui avait porté l’affaire avait été portée devant la CEDH, à Strasbourg. Elle estimé que l’interdiction générale, promulguée sous forme de loi en 2011 en France, bafouait son droit à la liberté d’expression et une série d’autres droits. Les femmes qui contreviennent à cette loi sont passibles d’une peine

d’amende de 150 € ou d’un stage de citoyenneté, voire les deux. .Les représentants du gouvernement français ont souligné que la loi française ne visait pas spécifiquement le port du voile intégral, mais la dissimulation du visage par quelque moyen que ce soit dans l'espace public, et donc aussi à l'aide d'une cagoule ou d'un casque de moto .Dans le même temps, ils ont relevé le caractère extrêmement minoritaire de la pratique du voile intégral en France. Alors que le nombre de musulmans vivant dans le pays est estimé à plus de 5 millions.

 

Le Réseau Euromed des ONG marocaines, dont toutes les composantes sont fortement attachées aux droits de l’homme universels, estime que l’interdiction générale du voile intégral imposée par la loi française est disproportionnée et porte atteinte au droit à la liberté d’expression, de religion, et de vie privée. Elle est en

outre discriminatoire et est de nature à entraver le « vivre ensemble » dans une société plurielle. 

 

En conséquence, le Réseau Euromed des ONG marocaines lance un appel aux associations, réseaux de la société civile à travers le monde afin de se mobiliser pour demander à l’annulation de ces interdictions préjudiciables et discriminatoires. Il est à noter qu’en Europe seules deux Etats, la France et la Belgique, le canton suisse du Tessin et des municipalités de Catalogne, en Espagne, ont mis en place des interdictions analogues du port du voile intégral dans l’espace public.

 

 

Casablanca le 03 Juin 2014 .

 

 

Avec le soutien de la délégation de la commission  européenne à Rabat
La délégation de la commission européenne à Rabat n’assume aucune responsabilité du contenu de ce site